BLOG

PLANETE PME / Soutenir les PME

 

J’ai assisté avec intérêt à la journée PLANETE PME  à Paris.

dici design est concernée tant par sa propre taille que par celle de ses clients qui sont principalement des PME.

11 000 personnes se sont rendues à la 8ème édition de cette manifestation qui est la journée nationale de la CGPME dont l’objectif est de réunir PME et TPE autour d’espaces d’exposition, de conférences, d’ateliers, une séance plénière et des parcours thématiques sur la formation professionnelle, l’innovation, le business vert, le numérique, l’international, …

J’ai particulièrement porté mon attention sur l’assemblée plénière animée par Jean-François ROUBAUD, Président de la CGPME, et conclue par notre Président, Nicolas SARKOZY.

 

1. La situation des PME

Pour Jean-François ROUBAUD, les PME se remettent tout juste de la crise de 2009 et sont en situation de reprise. Elles souffrent néanmoins encore de problème de trésorerie.

Leur priorité est de remplir leur carnet de commande. Pour cela, les PME Françaises sont invitées à  innover et à se regrouper pour exporter.

Jean-François ROUBAUD se veut optimiste. Les entreprises françaises ont affronté la pire récession depuis 50 ans et s’en sortent bien comparativement au reste du monde.

Les PME sont aidées par plusieurs outils mis à leur disposition comme le Crédit Impôt Recherche, Oseo, les Fonds Stratégiques d’Investissement et la loi de modernisation de l’économie.

Une étude du cabinet KPMG de 2009 annonce que les PME françaises, en période de récession, cherchent à :

–          Réduire les coûts : 57%

–          Adopter une stratégie commerciale agressive : 40%

–          Négocier avec les banques : 35%

–          Trouver de nouveaux moyens de financement : 30%

–          Trouver des débouchés internationaux : 19%

–          Fusionner /acquérir : 19%

Pour Jean-François ROUBAUD, les PME sont l’économie réelle par comparaison avec l’économie spéculative des marchés boursiers. La baisse de l’Euro a tendance à favoriser les PME à l’export.

Les PME ont besoin d’être soutenues. Elles participent à l’emploi des jeunes, à la cohésion sociale, au dialogue, à l’évolution de notre société.

 

2. Comment et pourquoi grandir ?

Focus sur l’export. Aujourd’hui, seules 100 000 entreprises françaises entreprennent cette démarche.

Pour cela, Jean-François ROUBAUD incite les PME à se rapprocher des grands groupes pour promouvoir leurs savoir-faire à l’international.

Les banques doivent faire confiance aux dirigeants.

Les entreprises françaises peuvent améliorer leur efficacité environnementale et financière grâce notamment à des outils d’aide au diagnostic permettant d’anticiper les problématiques transversales des changements de comportements consommateurs.

Les PME doivent devenir des ETI (entreprises de taille intermédiaire) pour devenir plus impactantes et incontournables sur leur marché.

 

Mes conclusions

J’ai trouvé les positions de chacun, lors de cette assemblée, pleins de bon sens.

J’ai particulièrement été intéressé par les points concernant les outils d’aide aux diagnostics permettant de comprendre les problématiques transversales des entreprises. Bien que certains pensent encore que la méthodologie de design est liée à l’art et à la créativité, dici design prouve depuis 5 ans qu’un audit de design peut-être aussi bénéfique qu’un audit financier.

Une bonne réflexion stratégique de design permet de répondre à de nombreuses questions concernant les produits/services d’une entreprise. Un diagnostic de design répond aux questions de positionnement de marque, de communication, d’usage, d’ergonomie, de dépenses, d’éco-conception, d’innovation, de démarcation vis-à-vis de la concurrence.

J’espère donc que certaines aides seront orientées vers les agences de design stratégique pour  permettre à un certain nombre de PME de franchir le cap et d’intégrer durablement les valeurs ajoutées qu’apporte le design dans leur fonctionnement.

E.T.

Choose To Share :-  

Leave a reply