BLOG

Mon compte-rendu sur l’étude « Design et Brevet » de l’INPI

 

Je vous propose mon compte-rendu de la présentation des résultats de l’étude « Design & Brevet : quand l’innovation passe par le design », du 8 mars dernier.

 

« Le design c’est la création qui a pour objectif l’articulation harmonieuse de l’aspect, des contraintes, de la fonction, de l’usage, de la technique d’industrialisation, c’est donc un élément stratégique de l’entreprise » introduit Yves Lapierre, le directeur général de l’INPI.

Le design est un investissement. Il a besoin de protection juridique comme le dépôt de dessin et modèle et le dépôt de brevet.

« Le design est un facteur de différenciation, de recherche. Le design fait le lien entre la recherche et le marché. Il est donc transdisciplinaire par nature. Sur les 200 réalisations présentées à l’Observeur du design 2011, 45 ont fait l’objet d’un dépôt de brevet » complète Anne-Marie Boutin, présidente de l’APCI.

 

L’étude a été réalisée par Antoine Barthelemy et François Mayssal de l’INPI grâce au concours de l’APCI, l’AFD et des Designers Interactifs.

Vous trouverez l’intégralité des résultats ici.


 

La protection juridique du côté des agences de design

Les agences : 167 agences interrogées de toutes les tailles :

  • 4 agences sur 10 ont travaillé sur une réalisation brevetée
  • 1 agence sur 4 a participé au dépôt
  • 1 agence sur 5 a déposé un brevet sur les 5 dernières années

Les agences de design proposant une prestation de service en produit sont 38% à avoir travaillé sur des dépôts de brevets contre 5% pour les agences centrées sur la communication.

20 % des agences ont déjà déposé un brevet et 65% un dessin et modèle.

Le dépôt de brevet par une agence protège un travail de recherche et sert à :

  • empêcher l’imitation,
  • se protéger,
  • tirer des revenus.

Les agences font donc un bilan positif du dépôt de brevet.

 

La protection juridique du côté des entreprises

Les entreprises : 61 réponses de toutes les tailles :

62% des entreprises déposant des brevets travaillent avec un ou plusieurs designers.

Elles interviennent principalement dans les domaines d’activités Sport/Outdoor, Equipement machine ou Mobilier décoration.

Dans les entreprises intégrant un designer, celui-ci intervient sur le dépôt dans 63% des cas et travaille sur le projet dans 67% des cas.

Parmi les entreprises, celles qui intègrent un designer sont 51% à déposer des brevets contre 39% sans designer.

Dans 1 entreprise sur 8, 80% des brevets déposés sont impactés par le design.

Le design contribue de façon majeure à :

  • mettre en évidence des solutions fonctionnelles ou d’usages,
  • proposer des concepts de R&D,
  • proposer des solutions techniques « Out of the box ».

 

 

Les liens entre agences et entreprises

2/3 des agences et entreprises souhaitent un resserrement des liens entre Brevet et Design. Elles souhaitent une intégration de la réflexion design dès la R&D ainsi qu’une reconnaissance des aspects fonctionnels innovants. Le design ne se cantonne pas à l’aspect formel et esthétique.


Le lien entre design et brevet

Les facteurs directs :

  • usage du produit,
  • architecture originale du produit.

Les facteurs indirects :

  • nouvelles pistes technologiques,
  • valorisation du design d’innovation.

Le designer est un professionnel de la traduction de l’innovation pour le marché. Il travaille en centrant sa réflexion sur la perception du consommateur.

Le rapport de force naturel entre une agence et son client est peu propice au dépôt de brevet.

Le brevet est en protection de la fabrication ; modèle éloigné du modèle d’agence externe.

Plusieurs illustrations sont utilisées pour appuyer les résultats de l’étude :

  • La chaise DUNE de Pascal Mourgue pour Fermob
  • L’attache rapide de J.L Simonin pour SPIT
  • Le packaging alimentaire de Serge Roux pour Altran
  • La palme R’GO MOOVE / WEEGO de Frederic Gillot et Jean-Marc Seinhave pour Decathlon
  • Le vélo Owak Bike de Sylvio Beraka pour Beraka
  • Le jeu de plateau volumique d’Etienne Mineur pour Etienne Mineur

 

Ma conclusion

Si ils sont associés en amont des projets de R&D, les designers contribuent directement à l’innovation tant dans la conception de l’architecture du produit que dans le lien fonctionnel avec l’utilisateur.

Le lien entre design et brevet est donc attesté.

 

Poursuivons la réflexion

Il est heureux qu’une étude vienne confirmer ce que le milieu du design savait déjà, à savoir que le design est un outil d’innovation. Le design intégré à l’entreprise grâce à la création d’un service ou sur une mission de développement du design via une agence permet de placer la réflexion de design en amont ce qui permet à la méthodologie du designer d’impacter l’ensemble du projet de R&D.

Les entreprises qui se posent la question de l’innovation doivent naturellement se poser la question du design et de son intégration dans l’organisation.

 

Vous trouverez d’autres retours sur cette étude ici :

 

E.T.

 

Choose To Share :-  

Leave a reply