BLOG

CR conférence « Le rôle du Design dans la conception des produits pour les seniors »

CR conférence « Le rôle du Design dans la conception des produits pour les seniors »

 Accompagnant le pôle de compétitivité Silver Valley dans la cadre de l’action « Designer en résidence », nous sommes particulièrement intéressés par les exemples d’actions concrètes, en matière de design, réalisées par des entreprises.

Nous vous proposons ainsi notre compte-rendu de la conférence, du 23/06/15, intitulée « Le rôle du Design dans la conception des produits pour les seniors », animée par Jean François Arnoux, Directeur marketing du groupe LAPEYRE.

Le constat est frappant ; en 2020 plus de 60% de la population aura dépassé les 60 ans. Le parc privé à rénover en découlant est colossal. Ici, nous ne parlons pas seulement de conception de produits adaptés mais d’une reconception globale de l’intérieur, en accord avec une population vieillissante.

En 2011, Lapeyre crée l’ISA (Indépendance des Seniors et Accessibilité) dans cette optique. Il ne s’agit plus de se focaliser sur l’image traditionnelle des seniors, souvent assimilée à la vieillesse ou à la maladie, mais plutôt à l’image qu’ils souhaitent donner, celle d’hommes et de femmes, grands-parents, inactifs peut-être mais loin d’être inoccupés. Si on retrouve Lapeyre, de manière traditionnelle, sur l’aménagement de l’espace (gain de place), la performance thermique, la diffusion lumineuse ou encore la sécurité de l’habitat, l’ISA prend plus d’importance, année après année, au  même rythme que les préoccupations de ces seniors.

Afin d’agir au plus juste, la démarche de Lapeyre est simple, se rendre à la source de l’information afin de proposer des produits adaptés, les seniors eux-mêmes, mais aussi les aidants – dont le quotidien est non moins bouleversé – ont été sollicités. Le constat qui en est ressorti est simple, le paramédical n’est pas « joli ». La problématique peut paraître secondaire voire futile pourtant il n’en est rien. Les seniors et, de manière plus large, les personnes à mobilité réduite recherchent la dignité, la prise en compte leur bien être en tant que personne. C’est pour cela que Lapeyre cherche à développer des produits et services les plus malins, par l’innovation, mais aussi les plus séduisants. S’il est possible de créer de nouveaux produits paramédicaux, tout en y ajoutant une plus-value par le design, pourquoi se contenter du pratique? Pourquoi la maison devrait-elle se transformer en hôpital ? Lapeyre fait aussi appel à des ergothérapeutes pour répondre à la fonctionnalité première du produit – rendre la vie des seniors plus facile – même au nom du Design Thinking. Le design se met, ici, au service même de ces professionnels de la santé, rendant leurs propositions plus attrayantes pour les personnes en difficulté et donc limitant le phénomène de rejet. Par l’esthétisme, ces derniers aussi pourront aller plus loin dans leurs démarches. Ce qui compte alors pour la marque est de trouver le meilleur compromis entre ses envies et l’analyse paramédicale. Ainsi, le Design Thinking permet d’ajouter, à une vision purement fonctionnelle, des aides techniques un souci psycho-sociétal crucial. Il ne s’agit pas ici de faire oublier l’âge ou la maladie, cependant il semble légitime qu’un intérieur ne traduise pas tous les maux de son propriétaire.

                Le projet Concept Care : réinventer l’expérience salle de bain

C’est en s’associant à une prestigieuse école de design que Lapeyre a mis au point un meuble facilitant le quotidien des seniors. Un siège intégré, un miroir orientable et lumineux ou encore un mitigeur à douchette extractible, autant d’éléments mis au service de l’usager afin de l’aider sur l’ensemble des micros tâches l’éreintant dès le levé. Lapeyre souhaite aussi un produit accessible financièrement, touchant un public large, il s’agit de créer de la valeur matérielle tout en conservant des coûts raisonnables. Ainsi Lapeyre nous propose aujourd’hui un meuble conçu pour les seniors, certes, mais avec un design pouvant séduire le plus grand nombre. Ce ne sont cependant que les premiers pas vers des produits qui seront peut-être un jour directement intégrés au bâti, vers un intérieur plus fonctionnel pour tous.

La démarche est certes louable et bien pensée. On peut cependant lui reprocher de ne pas être « design » en tant que telle. Si la méthodologie adoptée semble aller dans le bon sens, nous déplorons l’absence de concertation avec un designer professionnel au cours du processus. Designer, n’est pas simplement apporter une réponse à un problème par un bel objet fonctionnel, ce que Lapeyre à très bien su faire, mais plutôt intégrer une idée dans une démarche d’innovation, de son émergence à l’industrialisation du produit fini.

L.A.

Choose To Share :-  

Leave a reply